contact
intranet
recherche
plan du site

 

Cycle de 4 séminaires dès mai 2015

CCILB : « Se préparer aujourd’hui à transmettre demain… »

Quelle soit familiale, via le personnel, ou encore externe, la transmission doit se réfléchir et se préparer petit à petit. Une transmission est un processus, non un acte. 

Ce processus requiert une préparation. En-effet, on estime qu’une transmission prend en moyenne 3 ans. Partant du constat que près d’un tiers des patrons ont plus de 55 ans, on peut donc se dire que l’offre d’entreprises à reprendre sur le marché ne va faire que grandir dans les prochaines années. Dans un contexte de marché qui, 
pour la plupart, est plus difficile qu’il y a quelques années, le chef d’entreprise a donc tout intérêt à bien positionner son entreprise si il veut lui donner la chance d’être reprise.

Afin d’aider à aborder le sujet, la chambre de commerce relance un cycle de 4 séminaires dès le mois de mai prochain. Ces séminaires s’adressent à tout type de chefs d’entreprises. Pour certains, il s’agit de préparer concrètement la transmission qui s’annonce dans un avenir très proche, pour d’autres, il s’agit simplement de venir chercher plus d’informations sur un sujet, qui un jour où l’autre finira bien par devoir être abordé. 
 
Ces 4 modules reprennent donc les bases de ce que devrait connaître tout patron en matière de transmission d’entreprise. 
Les différents séminaires seront illustrés d’exemples et de cas concrets.

 

Walmeat2U ! : nouvelle offre de formation en cours d’élaboration dans les métiers de la filière viande industrielle

Le Gouvernement wallon, en sa séance du 23 octobre 2014, a labellisé le projet Walmeat2U ! dans le contexte « formation » du pôle WAGRALIM. Objectif de ce projet : assurer la formation dans les métiers de la filière viande industrielle grâce à une offre modularisée et intégrée depuis l’abattage jusqu’au portionnage.

Afin de répondre aux besoins des entreprises disséminées sur tout le territoire wallon et lever le frein de la mobilité des (futurs) travailleurs, un atelier de découpe mobile d’ongulés domestiques sera créé. Ainsi, la formation ira aux travailleurs
et non plus le travailleur à la formation. L’offre de formation sera structurelle, elle permettra donc d’apporter une réponse rapide, souple et flexible aux employeurs confrontés à la pénurie de main d’œuvre dans les métiers de la viande industrielle.

WalMeat2U ! a pour objectif de répondre aux besoins de main d’œuvre et de compétences spécifiques du secteur de la transformation industrielle de la viande et ce, en développant un dispositif complet de formation alternée à haute valeur ajoutée en (se) :

Des solutions sur mesure en perspective.

Information : Epicuris (Epicuris est le seul Centre de Compétence des métiers de bouche en Wallonie ) - http://www.formation-epicuris.be/

 

BD reprenant les aides publiques en Wallonie

L’outil d’information le plus complet qui soit accessible aux intermédiaires financiers, consultants, mais également à toutes les entreprises, grandes ou petites, est le Répertoire des aides publiques MIDAS. MIDAS, réalisé et géré par la Direction générale opérationnelle de l’Economie, de la Recherche et de l’Emploi (DGO6) du Service Public de Wallonie, reprend toutes les aides publiques disponibles pour les entreprises situées en Wallonie (plus de 250), quel que soit leur type (investissement, financement, recherche, formation, emploi, etc.) et quel que soit le pouvoir dispensateur (Union européenne, Etat fédéral, Région (Wallonie), Communautés, Provinces, Invests, organismes indépendants).

La recherche multi-critères offre la possibilité d’effectuer une recherche sur un terme précis (catégorie de l’aide, pouvoir dispensateur, dans le titre ou dans le texte) ou la recherche cartographique qui permet, à partir d’une localité choisie, de connaître les aides qui y sont disponibles (dispensées par les autorités citées ci-dessous) et sa position économique (zone de développement, zone agricole défavorisée, ...).

 

Aides financières wallonnes pour vos projets d’innovation

Dans le cadre du Small Business Act wallon, l’Agence de Stimulation Technologique et la DG06 du Service Public de Wallonie viennent de lancer un nouvel outil d’information, le quiz « Financez votre projet d’innovation ».

Il s’agit d’une application web qui permet aux porteurs de projets, PME et grandes entreprises souhaitant s’impliquer dans une démarche RDI (recherche, développement et innovation) de trouver, via un questionnaire simple et un cheminement intuitif, les aides financières wallonnes répondant le mieux à leurs besoins / à leurs objectifs, que ceux-ci s’inscrivent dans une perspective de recherche et/ou de développement, de mise sur le marché ou encore d’exportation.

En quelques clics, découvrez les aides financières wallonnes qui répondent à vos besoins.

 

Entreprendre en province de Luxembourg et alentours

Avec la baisse du taux d’emploi, certaines personnes réfléchissent à une reconversion vers un statut d’indépendant. Une plate-forme création d’activité existe en province de Luxembourg afin de les y aider. Cette plate-forme met à jour un dépliant, véritable outil pour le futur indépendant.

Le futur créateur d’entreprise qui s’installe comme indépendant à titre principal ou à titre complémentaire pense qu’il n’est pas nécessaire de se faire accompagner. Pourtant, les statistiques prouvent qu’une personne sur 3 fait faillite après 3 ans. A contrario, un créateur d’activité accompagné a un taux de pérennité de 80% après 5 ans.

Des partenaires complémentaires

Dans notre province, la plate-forme création d’activité, créée en 2006, rassemble des opérateurs qui œuvrent dans l’accompagnement à l’installation comme indépendant. Ces structures renseignent, conseillent, accompagnent, forment à l’installation à titre principal ou complémentaire et assurent ensuite un suivi au profit de ces futurs chefs d’entreprises. Les opérateurs se sont rassemblés afin de mieux coordonner leurs initiatives, en débutant leurs actions par une meilleure connaissance mutuelle : à quel moment et comment chacun des partenaires agit ? Cette démarche préalable a permis d’identifier les complémentarités et de travailler en collaboration afin d’apporter une réponse adaptée aux besoins de chaque futur entrepreneur.

Un outil commun

Actuellement, une personne arrivant dans l’une des structures peut être orientée ou réorientée efficacement. Encore faut-il qu’elle s’adresse à l’un des partenaires. Or, ceux-ci ont constaté une méconnaissance de ce qu’ils pouvaient apporter dans un projet d’installation aussi bien par le public que par les acteurs de « première ligne » comme les organismes d’insertion socioprofessionnelle.
Un outil commun avait donc été créé en 2010 pour combler cette lacune. Depuis 2010, sept nouveaux opérateurs ou groupe d’opérateurs (ADL) se sont ajoutés à la plate-forme.

L’outil a donc été mis à jour et se veut plus pratique et spécifique au niveau de l’aide apportée et du moment où celle-ci se situe. Il présente les 14 opérateurs ainsi que leurs moments d’interventions : informations, préparation du projet d’indépendant, lancement de l’activité et suivi et développement de l’activité. Les nouvelles technologies ont été ajoutées, c’est ainsi que le futur créateur peut via les QRCodes à l’arrière du document avoir accès aux différents sites des partenaires de la Plate-forme.

Le dépliant est disponible au Forem, dans les Maisons de l’Emploi, les Carrefour Emploi Formation Orientation et dans les structures d’accompagnement à la création (voir la liste ci-dessous) … ou en téléphonant au 084/24 58 83.
Cet outil a été réalisé avec le soutien, à la réalisation et à l’impression, du Département Economie de la Province de Luxembourg et du Député provincial à l’Economie.
Le lancement de cette plaquette s’inscrira par ailleurs dans le cadre de la « Semaine de l’Entreprise » (plus d’informations via le site www.luxavenir.be).
Pilotée par le Forem, la plate-forme Création d’activité regroupe Créa-job, Challenge, le Carrefour Emploi Formation Orientation, Intégra+, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Luxembourg belge, Centre IFAPME Luxembourg, l’UCM, le Réseau Entreprendre, La Confédération Construction Province de Luxembourg, toutes les Agences de Développement Local de la Province, NGE, Luxavenir (Idélux) et la Province du Luxembourg.

Contacts presse : Sonia Baatout – Pilote de la plate-forme création d’activité du Luxembourg belge - 084/24 58 83 – sonia.baatout@forem.be
Nathalie Flamant – Chargée de communication – 061/28 02 65

 

LUXEMBOURG CREATIVE Forum Innover et Entreprendre

LUXEMBOURG CREATIVE est un forum de rencontres-conférences qui rassemblera des acteurs de l’entreprise, de la recherche et de la culture autour d’une programmation guidée par trois mots-clés : créativité, innovation et entrepreneuriat.

LUXEMBOURG CREATIVE Forum Innover et Entreprendre trouve ses origines à Liège où, il y a trois ans, le projet LIEGE CREATIVE était lancé sous l’impulsion d’un consortium de forces vives liégeoises réunies autour de l’Université de Liège et de son Interface Entreprises-Université. Avec plus de 4000 participants, ce forum connaît un franc succès dans la Cité ardente.
Forts du succès de l’initiative, l’Université et son Interface, implantées depuis plus de 10 ans sur le Campus Arlon Environnement, ont proposé à IDELUXet à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’étendre et d’adapter ensemble cette dynamique au territoire de la province de Luxembourg.

Objectifs et singularité du Forum
Par la mixité des publics ciblés, et en privilégiant une approche transdisciplinaire, le Forum mise sur la rencontre entre acteurs d’horizons différents afin de mettre en place les conditions favorables à un climat créatif, propice au développement d’idées novatrices.
Pensé dans la droite ligne des écosystèmes innovants, LUXEMBOURG CREATIVE est conçu dans une optique de rapprochement entre acteurs du territoire. Sa programmation s’affranchit du cadre strict des disciplines et des domaines technologiques.
Les rencontres qui se tiendront en petits comités offrent l’opportunité d’échanges qualitatifs entre acteurs aux compétences complémentaires.
Quelle que soit la rencontre, la convivialité sera une des marques du Forum pour instaurer un climat de confiance et permettre une réelle rencontre entre les participants.

Les rencontres
LUXEMBOURG CREATIVE proposera deux rencontres-conférences par mois sur des sujets en lien avec l’innovation, la créativité et l’entrepreneuriat.
Ancré dans son territoire et au service des enjeux du développement local, LUXEMBOURG CREATIVE privilégiera les secteurs particulièrement présents dans la Province : l’agroalimentaire, l’environnement, le bois, l’habitat, la construction, le tourisme ou encore la culture seront mis en avant. Les biotechnologies et les technologies de l’information et de la communication seront également traitées.
Une fois par an, une quarantaine d’experts liés à la province, issus d’une trentaine
d’entreprises, fédérations, institutions publiques ou centres de recherche différents se
rassembleront pour proposer des thèmes de conférence de manière à jouir d’un agenda qui reflètera réellement les préoccupations des acteurs de la province. Pendant deux heures, ils participeront à une démarche créative afin d’identifier les sujets qui viendront alimenter l’agenda des prochains lunchs rencontres-conférences.

En pratique :
La formule privilégiée sera celle du lunch de 12h à 14h qui rassemblera au maximum une vingtaine de participants autour de la table. La souplesse restera néanmoins de mise pour donner à d’autres rencontres une forme plus appropriée tels petit-déjeuner ou soirée-cocktail.
L’ouverture sera un principe fondamental du Forum, résolument accessible à tous.
Une simple inscription payante suffira, à un prix démocratique couvrant les frais de
restauration.
Les rencontres-conférences se tiendront dans trois villes : Arlon, Libramont, Marche.

L’équipe LUXEMBOURG CREATIVE
Cellule opérationnelle : Interface Entreprises-Université de Liège, Route de Longwy 185 à 6700 Arlon

Pour suivre Luxembourg Creative sur FB, cliquez ici

 

Diagnostic de la province de Luxembourg

En tant que Wallons, il nous faudra dire bientôt quel « Schéma de développement de l’espace régional » (SDER) nous souhaitons.
 
Et en tant que Luxembourgeois, à la lumière de cette réflexion à l’échelle wallonne, quel type d’aménagement de notre territoire,
quel « Schéma de développement de l’espace luxembourgeois » préconisons-nous ?

Comment aborder simplement et collectivement une question aussi complexe ? Comment accrocher les uns et les autres à une réflexion stratégique aussi profonde ? Par l’image, par la carte, par les chiffres. C’est l’objet et l’ambition de fiches établies par Réseaulux.

Dès ce 14/05/2013, Réseaulux diffusera largement en province de Luxembourg et au-delà, en plusieurs envois, une dizaine de fiches thématiques vulgarisant le diagnostic du territoire luxembourgeois établi par le Bureau universitaire Lepur. Cette diffusion vise à engendrer l’intérêt, nourrir la réflexion et si possible entraîner l’adhésion du plus grand nombre – mais surtout des Communes – quant à l’élaboration d’un Schéma de développement de l’espace luxembourgeois (SDEL), projet auquel travaille Réseaulux depuis plus d’un an.

Il ne s’agit pas là d’une volonté d’opposition au SDER, mais bien au contraire d’un désir de contribution positive : quel développement, quels atouts et quelle géographie du développement luxembourgeois pouvons-nous proposer en appui au nécessaire redéploiement wallon ?

Ces fiches précèdent et préparent un séminaire général sur cette question que nous organiserons à Marche à la mi-juin. Cliquez ici pour prendre connaissance des fiches et du diagnostic de la province de Luxembourg.

 

Société locale de coordination de l’animation économique en province de Luxembourg

lux@venir a vu le jour en septembre 2006 sous les auspices du Gouvernement wallon. Actuellement, elle met en place son réseau et débute son programme d’actions.

Son but est de coordonner les différents acteurs d’animation économique de la province de Luxembourg.

En créant ce réseau, le territoire souhaite que les acteurs se connaissent, partagent des outils, travaillent dans un même sens, proposent des services complémentaires. Ceci afin que les entreprises, les clients des acteurs d’animation économique, aient un service optimal pour développer leurs potentialités.

La CCILB, l’UCM et Idelux sont en train de mettre en place des projets dans le cadre du portefeuille ANIMECOLUX. Ces projets traitent :
- de l’information des entreprises,
- de l’accompagnement au quotidien,
- de l’accompagnement à la création,
- de l’accompagnement de projets innovants,
- de l’accompagnement à l’investissement,
- du développement de filières (spatial et transport-logistique)
- de l’accompagnement à la transmission
- des échanges Wallonie-Flandres-Bruxelles

Les bénéficiaires finaux de ces projets sont les entreprises.


Découvrez comment la Wallonie et Bruxelles bénéficient du soutien de l’Europe pour créer et mettre en œuvre plus de 1.100 projets d’avenir pour nous tous.

Pour aller Toujours Plus Haut

Derniers articles
Coraline LEFEVRE, nouvelle déléguée à la gestion journalière ..
Lieux de travail : Arlon Contrat : CDD de 1...
Formation Challenge « Le Village des Créateurs ® » à Neufchâteau du 22/09 au 12/12/2015
CCILB : « Se préparer aujourd’hui à transmettre demain… »
Walmeat2U ! : nouvelle offre de formation en cours d’élaboration dans les métiers de la filière viande industrielle
Luxembourg 2010 Union européenne Région wallonne AEI